Depuis plus de 20 ans maintenant, je sculpte l'argile de toutes couleurs, blanche, noire, verte ou rouge, et de toutes consistances, fine ou chamottée.
Lorsque j'ai commencé à modeler la terre, j'ai tout de suite été profondément touchée par ce contact avec la matière, parfois caressante, parfois hostile, mais toujours difficile à dompter. C'est une aventure et un risque permanent.
C'est la terre, sa couleur, sa texture et sans doute
mon état, qui me guident. Plus récemment, j'ai aussi utilisé des matières nouvelles, d'origine marine, pour mes créations.
Je travaille parfois sur des thèmes, pour en étudier toutes les facettes, ou sans aucune idée de départ.
L'association sculpture/peinture avec des engobes colorées me permet de jouer sur les contrastes, au niveau des matières, des formes, et des volumes.
J'aime jouer sur les déséquilibres, les contradictions,
les libertés dans la contrainte, les forces et les fragilités, et les mouvements contrariés par leurs limites naturelles.
Bien sûr, tout ceci n'est qu'une analyse a posteriori car en réalité, je ne recherche ni le « pourquoi » ni le « d'où » ni le « vers quoi » ; je sculpte tout simplement, sans aucun objectif théorique, c'est un besoin, une passion.
BMcC